Browsing Category

Généralités

Généralités

Portrait du formateur compétent

7 mars 2017 • By

Vu sur Affen.fr…

Qu’est-ce qu’un formateur compétent ?

Un formateur travaille sur les formes sociales de la formation… il est connu et reconnu, et pourtant, on entend de plus en plus d’appels à redéfinir son périmètre : formateur permanent, formateur occasionnel, tuteur, coach, mentor,… Alors, formateur, est-ce une activité, un métier ou une profession ? Quelles sont les compétences qui fondent la spécificité du formateur ? Voici 5 propositions qui ouvrent à une cartographie des compétences du formateur compétent au sein de l’entreprise…

1. Le formateur est un animateur de contenus.

Animer, cela signifie étymologiquement allumer un feu, faire de la formation un événement partagé. Avec sa personnalité, le formateur fait entrer les apprenants dans un univers de formation. Le formateur alterne les postures de formateur leader et de formateur coach, position haute et position basse, pour donner du rythme à son animation… gestes et postures du formateur, communication formative,… l’animateur est le porte-étendard d’un processus pédagogique débuté en amont…

2. Le formateur est un animateur de contenus numériques.

Animer des contenus numériques nécessite la maitrise des compétences techniques du numérique, mais aussi et surtout de donner de la vie à ces techniques… il ne s’agit pas au formateur d’être un technicien du numérique, mais de créer un univers personnel avec un style, un rythme qui reprenne les standards de l’animation numérique… le formateur est un community manager avec du texte, de l’image, de l’audio et de la vidéo, le tout organiser autour d’une ligne éditoriale pédagogique.

 

 

 


Généralités

Posons-nous la question suivante : pourquoi digitaliser ?

17 février 2017 • By

Réflexion du jour…

Si je veux parler à des amis qui se trouvent dans la même pièce que moi, je leur parle ; s’ils sont dans une autre ville, j’utilise la communication digitale. Je ne choisis pas la communication digitale parce que c’est « l’avenir », mais parce que cela me permet de communiquer avec mes amis. De même, pour la pédagogie vous devez vous demander ce que vous voulez enseigner et en déduire quels sont les meilleurs outils pour le faire : plutôt digital, plutôt physique ou un mélange des deux. Les étudiants ont besoin de concret, d’expériences tangibles, nous devons donc faire attention à trouver un équilibre. 

Tim Bell, professeur en Sciences de l’Informatique à l’université de Canterbury

Que vous inspire cette réflexion ? Me concernant, elle symbolise la mode actuelle de la digitalisation à tout-va. Chaque fois qu’un client me sollicite pour un accompagnement sur la digitalisation de ses formations, je lui demande quel est son objectif. D’après-vous, quelles sont les réponses les plus fréquentes ?