Généralités

S’adapter ou mourir : les organismes de formation en France

11 mai 2017 • By

L’écosystème de la formation professionnelle et surtout ses principaux soldats que sont les organismes de formation viennent d’être confrontés à 2 évolutions majeures : l’avènement du digital (transformation numérique des entreprises, arrivée des digital natives dans le monde professionnel, nouvelles technologies…) et la réforme de la formation professionnelle. Les plus impactés par ces évolutions sont très certainement les 30% des quelques 62 000 organismes de formation déclarés, ceux dont l’activité de formation est la principale activité. Justement, désormais leur activité est toujours plus concurrencée, mais surtout encadrée, voire normée et la qualité contrôlée (éligibilité des formation dispensées, les critères de qualité fixés par les OPCA…).

S’adapter ou mourir : les organismes de formation en France

Mieux vaut prendre le changement par la main avant
qu’il ne nous prenne par la gorge.
Winston Churchill

Et face à ces 2 évolutions, nombreux sont ceux ayant fermé boutique ou étant en passe de le faire… Cette citation de Winston Churchill résume à merveille ce qui frappe de plein fouet le monde de la formation professionnelle. Certains ce sont préparés en amont, que ce soit en anticipant les mesures à mettre en place pour s’assurer de l’éligibilité de leur formation, en repensant leur activité pour la digitaliser et ces derniers subsistent, d’autres en revanche ont refusé le changement. Alexander Ruperti disait : La résistance au changement n’est que le refus de la croissance.

Portrait robot de l’organisme de formation en France

Infographie : les organismes de formation en france