Généralités

[Veille] Digitaliser son offre de formation

4 avril 2017 • By

Digitaliser son offre de formation : y aller ou pas ?

C’est un dilemme pour les organismes de formation. Faut-il ou pas digitaliser son offre de formation ? Le digital est-il un effet de mode ou une lame de fond qui va tout emporter sur son passage ?

Nous penchons plutôt pour la seconde proposition. Le digitalisation des pratiques de formation est enclenchée et ne s’arrêtera plus. Après la musique, la presse, l’hôtellerie, le transport… le digital frappe de plein fouet la formation.

On peut penser (espérer) que les effets seront moins violents sur la formation qu’ils ne l’ont été sur l’information. Il n’y avait pas dans le domaine de la presse écrite ou audiovisuelle un tiers payant (OPCA/Entreprise). Se former n’est pas s’informer et l’accompagnement pédagogique reste indispensable. Mais tout porte à croire qu’une bonne partie des pratiques de formation, celles orientées vers les savoirs et savoir-faire fondamentaux, migreront vers une digitalisation quasi systématique.

Faisant ce constant, la question de savoir s’il faut digitaliser son offre ne semble, à première vue, même plus se poser pour un organisme de formation. Sauf à y regarder de plus près, car en fait trois pistes possibles sont à envisager

1- Digitaliser soi-même son offre de formation

C’est donc le choix évident. Pour se prémunir du digital qui peut le faire disparaître, l’organisme de formation décide de se lancer lui-même dans une digitalisation de son offre de formation. Il peut en attendre un positionnement distinctif sur son marché (modernité, efficacité pédagogique, flexibilité, capacité à répondre à tous les appels d’offre exigeant systématiquement le digital comme format pédagogique…).

Ce choix est justifié si l’organisme de formation a les moyens de l’assumer. Car digitaliser est très coûteux. Faisons un calcul rapide : 1 journée de formation peut être réduite à environ 2 heures de digital learning et une heure de formation digitale coûte à produire de façon industrielle environ 5.000 € (coût de l’expert compris mais avec un niveau de médiatisation relativement rudimentaire). Pour un organisme de formation ayant un catalogue de 50 jours de modules de formation différents, la note à payer est de 50 jours x 2 heures x 5.000 euros, soit 500 K€. Peu d’organismes de formation ont les moyens d’investir en peu de temps de telles sommes, d’autant plus que le marché n’est pas à la croissance.

Pour aller plus loin sur la digitalisation d’une offre de formation – cliquez ici.

Digitaliser soi-même son offre de formation n’a réellement d’intérêt que pour les organismes de formation experts de leurs domaines et à forte marge. C’est-à-dire les organismes premium du marché. Les autres se pencheront plutôt vers le choix du partenariat.

Lire la suite sur C-Campus – Le Blog